voyage en poésie

23 mars 2017

Dis-moi des mots...

 

tumblr_omy938cvtp1turrjgo1_540

Dis-moi des mots
Plus légers
Que la caresse de brise

 

Dis-moi des mots
Plus profonds
Que le regard du cœur

beckisbookshelf:
“by: Maryna Khomenko
”

Dis-moi des mots
Plus frais
Que rosée sur le sol

Dis-moi ces mots
Qui ont perdu leur sens
Dans mon âme

 

 

dis-moi des mots

Qui prendraient les miens
Dans leur chute solitaire
Et qu’il ne vienne se fracasser
Contre un abîme inconnu

Dis-moi ces mot là
Sans nulle promesse

Dis-moi des mots
Que je voie
Ton miroir réfléchir le son de mes soupirs


Que la poésie soit
En ma chaire, en mon sang
Passion et joie

 

Dis-moi ces mots que mes lèvres
Sont venue inscrire
Dans le secret de tes songes

Ces mots gardés
Sur l’envers de tes paupières.

 

Siham Bouhlal

 

2d02badacb03e2b8cb3e59d0c56f10f0a

 

Posté par Marycoeur à 14:49 - Commentaires [5] - Permalien [#]


07 février 2017

Si j'étais...

tumblr_ofquddCbhl1s9g8apo1_500

Si j'étais une horloge,

je me mettrais à tourner en sens inverse.


Si j'étais la pluie,

je remonterais dans mes nuages.

 

 


Si j'étais une fleur fanée,

je refleurirais comme jamais.


J'ignore si c'est pour tout le monde pareil

mais parfois ;


la moindre molécule d'émotion

que l'on m'envoie peut me détruire ,

me ranimer, me changer, me consumer

ou me faire briller pour toujours.


Gilles Legardinier

cecinestpasunepensee:
“Ceci n’est pas une pensée philosophique
”
Ceci est une pensée en marche !

 

 

c86e03a3027682800850417e303f87f5a

Posté par Marycoeur à 17:31 - Commentaires [5] - Permalien [#]

27 janvier 2017

Je sais...

tumblr_ojbaccc0FY1uj2us6o1_1280

“Je sais que je ne rencontrerais plus jamais rien

ni personne qui m’inspire de la passion.

Tu sais, pour se mettre à aimer quelqu’un,

c’est une entreprise.

Il faut avoir une énergie, une générosité, un aveuglement…

Il y a même un moment, tout au début,

où il faut sauter par-dessus un précipice ;

si on réfléchit, on ne le fait pas.


Je sais que je ne sauterai plus jamais.”

 

Jean-Paul Sartre (La Nausée)

NOVA photo от Kathi Becker Art | We Heart It

Posté par Marycoeur à 17:19 - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 décembre 2016

La femme sauvage...

4a59a90e78705a01d31aa957f30ed284

La femme qui récupère sa nature sauvage 

est comme les loups.

Elle court, danse, hurle avec eux.

Elle est débordante de vitalité,

de créativité, bien dans son corps,

vibrante d'âme, donneuse de vie.

Il ne tient qu'à nous

d'être cette femme-là.


Clarissa Pinkola Estés

Posté par Marycoeur à 18:56 - Commentaires [1] - Permalien [#]

19 décembre 2016

C'est Noël, c'est bientôt Noël !!!

 

C'est Noël, c'est bientôt Noël.

Recueil : Chansons (1868)

 

C'est Noël, c'est bientôt Noël,
Il y a des étoiles dans le ciel.

forever-winter-wonderland:
“ *Winter Wonderland*
”


Les toits sont blancs et sur les branches
L'hiver met des étoiles blanches :

 


C'est Noël, c'est bientôt Noël !

En décembre, c'est bientôt Noël
Il y a des étoiles dans le Ciel.

 


Et sur la terre tout s'illumine,
Les places, les rues et les vitrines :

 


C'est Noël, c'est bientôt Noël !

A Golden Christmas:

 

 

 

 

be839ea7c8dec5f6a4cf775d3b3837efa

 

Posté par Marycoeur à 16:27 - Commentaires [4] - Permalien [#]


18 décembre 2016

Noël...

tumblr_ohnxgxoT2e1upvoayo1_1280

Noël

Coupez le gui ! Coupez le houx !
Feuillage vert, feuillage roux,
Mariez leurs branches ;

 


Perles rouges et perles blanches,
Coupez le gui ! Coupez le houx !
C’est la Noël, fleurissez vous !

 


Chassez les grives et les merles,
Chassez les mésanges au dos bleu
Du gui dont les fleurs sont des perles,
Du houx dont les fleurs sont du feu !

 


Courez à la forêt prochaine,
Courez à l’enclos des fermiers ;
Coupez le gui sur le grand chêne,
Coupez le gui sur les pommiers.

 


Coupez le houx le long des haies
Qui bordent le chemin des bois ;
Coupez le houx sous les futaies
Où sont nos vieux temples gaulois ?

 

 


… Et coupez-les par tas, par piles !
Liez en gerbes leurs rameaux,
Et qu’on en pavoise les villes,
Qu’on en pavoise les hameaux !


Coupez le gui ! Coupez le houx !
Feuillage vert, feuillage roux,
Mariez leurs branches !

 


Perles rouges et perles blanches ;
Coupez le gui ! Coupez le houx !
C’est la Noël ! Fleurissez-vous !

Charles Frémine

("Poésies, comptines et chansons pour Noël - Gallimard, 1988)

516496ad7fc0527baed9d0cf3ddf155ba

Posté par Marycoeur à 18:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]

09 décembre 2016

Les mots ...

tumblr_ofof7cI8921u3oeqpo1_1280

"Nous sommes tellement remplis de mots

qu'il nous faut absolument  parler;

birdcheese:
“ Piping out a flock.
”

Comme s'ils étaient des oiseaux à libérer,

comme s'il fallait faire le vide avant de laisser venir

en nous d'autres mots .

Nous parlons, nous parlons,

les uns aux autres,

les uns contre les autres,

les uns des autres.

Les mots s'agitent inutilement entre nous.

ceux que nous osons dire,

ceux que nous gardons pour nous ,

ils sont tous là ,

Jack Vettriano

nous les avons sur le bout de la langue,

aux bords des lèvres ;

With These Hands (Self Portrait) by Candice Bohannon

derrière la paroi du front , dans la tête.

Souvent nous les avons déjà dit , et nous les répétons ,

ladylimoges:
“ https://www.pinterest.com/pin/ASUCdLnBMfb_iIEVjH0sE7u9EKgALEgyAXpOGK6wpH7nnvNijC_KNJs/
Posted with Post to Tumblr
Saved from flickr.com Visit Nelly Dobreva Photo by lelapaint on Flickr ”

ils ne s'usent pas , ils gardent leur pouvoir 

de transformer, de blesser, ou d'illuminer ."

 

Alice Ferney

"Les autres"

 

 

Posté par Marycoeur à 16:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 décembre 2016

Le style...

f8cab5100071fe57cc5cd974edfea83e

Le style

c'est ce qui habille la pensée.

Un style personnel sait dire non 

aux exentricités de la mode .

Il marie ce que vous portez

et ce que vous êtes.

La mode change, le style reste.

La mode est un spectacle ,

le style est le tenant de la simplicité, de la beauté,

et de lélégance .

La mode s'achète ,

le style se possède .

Dominique Loreau 

"L'art de la simplicité"

 

 

 

9ba293248942f1a4c5be87045a0081a0a

Posté par Marycoeur à 17:49 - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 novembre 2016

La bonne chanson...

 

 

tumblr_ofquddCbhl1s9g8apo1_500

 Page XX

 

J'allais par des chemins perfides,
Douloureusement incertain.

 

Image de girl and sun


Vos chères mains furent mes guides.
Si pâle à l'horizon lointain ;

Image de Ma Vie

 


Luisait un faible espoir d'aurore
Votre regard fut le matin.

 

Image de girl, vintage, and girly


Nul bruit, sinon son pas sonore,
N'encourageait le voyageur.

 

Image de girl and nature


Votre voix me dit : « Marche encore ! »
Mon cœur craintif, mon sombre cœur
Pleurait, seul, sur la triste voie ;

 

Image de girl, vintage, and grunge


L'amour, délicieux vainqueur,
Nous a réunis dans la joie.

Paul Verlaine

 

 

 

46a4f8cc36e9decdc59d84d859f54585a

Posté par Marycoeur à 15:48 - Commentaires [4] - Permalien [#]

09 novembre 2016

Exister...

tumblr_oer4rbPAFw1s9g8apo1_500

Exister est un fait mais vivre est un art. ….

C’est un fait et nous n’y pouvons rien.

lunamiangel:
“ via Imgfave for iPhone
”

Maintenant, il nous faut vivre.

Et là, nous sommes concernés

car nous sommes appelés à devenir les auteurs de notre vie.


Telle une œuvre d’art, nous devons tout d’abord la vouloir ;

puis l’imaginer, la penser ;

enfin la réaliser, la modeler, la sculpter,

lunamiangel:
“ (vía Safeaa)
”

et cela à travers tous les évènements heureux ou malheureux,

qui surviennent sans que nous y puissions rien.

@gabytaangeles

On apprend à vivre, comme on apprend à philosopher ou à faire la cuisine.

Et le meilleur éducateur de la vie,

lunamiangel:
“ via Imgfave for iPhone
”

c’est la vie elle-même et l’expérience qu’on peut en tirer…
Nous avons parfois peur de nous ouvrir pleinement à la vie,

d’accueillir son flot impétueux.

Nous préférons contrôler nos existences en menant une vie étroite,

balisée, avec le moins de surprises possibles…

L’être humain a peur de la vie

et il est en quête de la sécurité de l’existence.

Il cherche, tout compte fait davantage à survivre qu’à vivre.

Or, survivre, c’est exister sans vivre,…. c’est déjà mourir.

Passer de la survie à la vie,

c’est une des choses les plus difficiles qui soient !

Frédéric Lenoir

L'oracle della Luna :

Le tragique et lumineux destin de Giovanni Tratore

 

(vía ℓυηα мι αηgєℓ ♡)

 

 

 

tumblr_od4ltqcuIA1s9g8apo1_400a

Posté par Marycoeur à 16:06 - Commentaires [5] - Permalien [#]