29 novembre 2014

Les rêves...

    Le visage de ceux qu’on n’aime pas encor Apparaît quelquefois aux fenêtres des rêves,    Et va s’illuminant sur de pâles décors Dans un argentement de lune qui se lève. Il flotte du divin aux grâces de leur corps, Leur regard est intense et leur bouche attentive ;  Il semble qu’ils aient vu les jardins de la mort Et que plus rien en eux de réel ne survive. La furtive douceur de leur avènement Enjôle nos désirs à leurs vouloirs propices,   ... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 18:22 - Commentaires [4] - Permalien [#]

28 novembre 2014

Et maintenant voici l'hiver....

  Et maintenant voici l'hiver et mon cœur qui s'était allé, revenu heureux dans sa terre sachant que tout est à aimer,   depuis le ciel, depuis la mer jusque mieux et plus humblement les objets       de toutes manières fidèles ineffablement. Or foi mise ainsi dans les choses,   alors voici mon testament, aux bois, à l'eau, aux fleurs de roses,   léguant mes joies d'homme et d'enfant, car en arbres, toits et maisons,   à mains rouges mieux qu'en prières, ... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 20:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]
27 novembre 2014

Ton coeur est fatigué des voyages ...

    Ton coeur est fatigué des voyages ? Tu cherches Pour asile un toit bas et de chaume couvert,    Un verger frais baigné d'un crépuscule vert Où du linge gonflé de vent pende à des perches ?   Alors ne va pas plus avant : Voici l'enclos. Cette porte d'osier qui repousse des feuilles,    Ouvre-la, s'il est vrai, poète, que tu veuilles Connaître après l'amer chemin, le doux repos.     Arrête-toi devant l'étable obscure. Ecoute. L'agneau bêle, le boeuf... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 16:49 - Commentaires [5] - Permalien [#]
24 novembre 2014

Le présent s'embellit du passé...

  Recueil : Les saisons (1769)   Quand je me dis le soir sous mon toit solitaire,J'ai fait ce jour encor le bien que j'ai pu faire ; Mon cœur s'épanouit ; j'éprouve en un tel instantUne céleste joie, un saint ravissement ;   Et ce plaisir divin souvent se renouvelle ;Le temps n'en détruit pas le souvenir fidèle, On en jouit toujours ; et dans l'âge avancé,Le présent s'embellit des vertus du passé.   Du temps, vous le voyez, j'ai senti les outrages ;Déjà mes yeux éteints sont chargés de nuages ; ... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 16:57 - Commentaires [7] - Permalien [#]
18 novembre 2014

ce soir à travers le bonheur...

  Ce soir, à travers le bonheur,Qui donc soupire, qu'est-ce qui pleure ?     Qu'est-ce qui vient palpiter sur mon coeur,Comme un oiseau blessé ? Est-ce une plainte de la terre,Est-ce une voix future, Une voix du passé ?J'écoute, jusqu'à la souffrance, Ce son dans le silence.Ile d'oubli, ô Paradis !   Quel cri déchire, cette nuit,Ta voix qui me berce ? Quel cri traverseTa ceinture de fleurs,Et ton beau voile d'allégresse ? Charles van Lerberghe   à bientôt   Mary♥
Posté par Marycoeur à 17:00 - Commentaires [4] - Permalien [#]
14 novembre 2014

quelle sera votre rime ?

"On lit ou on écrit de la poésie non pas parce que c’est joli. On lit et on écrit de la poésie parce que l’on fait partie de l’humanité, et que l’humanité est faite de passions. La médecine, le commerce, le droit, l’industrie sont de nobles poursuites, et sont nécessaires pour assurer la vie. Mais la poésie, la beauté, l’amour, l’aventure, c’est en fait pour cela qu’on vit. Pour citer Whitman : « Ô moi ! Ô la vie ! Tant de questions qui m’assaillent sans... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 19:50 - Commentaires [5] - Permalien [#]

11 novembre 2014

Invitation...

  Mon coeur est un beau lac solitaire qui tremble, Hanté d'oiseaux furtifs et de rameaux frôleurs,  Où le vol argenté des sylphes bleus s'assemble En un soir diaphane où défaillent des fleurs. La lune y fait rêver ses pâleurs infinies ; L'aurore en son cristal baigne ses pieds rosés ;    Et sur ses bords, en d'éternelles harmonies, Soupire l'orgue des grands joncs inapaisés.   Un temple est au milieu, tout en colonnes blanches, Éclos dans les tiédeurs secrètes du jasmin ; ... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 17:30 - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 novembre 2014

Une rencontre...

“Et puis, il y a ceux que l’on croise, que l’on connait à peine, qui vous disent un mot, une phrase, vous accordent une minute, une demi-heure et changent le cours de votre vie.” Victor Hugo   “Les rêves sont la littérature du sommeil. Même les plus étranges composent avec des souvenirs. Le meilleur d’un rêve s’évapore le matin. Il reste le sentiment d’un volume, le fantôme d’une péripétie, le souvenir d’un souvenir, l’ombre d’une ombre.”  Jean... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 17:06 - Commentaires [6] - Permalien [#]
09 novembre 2014

je tourne en rond...

  Le chemin sur lequel je coursNe sera pas le même   quand je ferai demi-tourJ'ai beau le suivre tout droit   Il me ramène à un autre endroit     Je tourne en rond mais le ciel change   Hier j'étais un enfantJe suis un homme maintenant   Le monde est une drôle de chose Et la rose parmi les rosesNe ressemble pas à une autre rose   Robert Desnos (La géométrie de Daniel, extrait)       "La poésie seule sait braver le mal et la mort. ... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 14:54 - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 novembre 2014

Tout passe et tout demeure...

  Tout passe et tout demeure Mais notre affaire est de passerDe passer en traçant Des chemins Des chemins sur la mer    Voyageur, le cheminC’est les traces de tes pas   C’est tout ; voyageur,il n’y a pas de chemin,   Le chemin se fait en marchantLe chemin se fait en marchant Et quand tu regardes en arrièreTu vois le sentier Que jamaisTu ne dois à nouveau fouler   Voyageur! Il n’y a pas de cheminsRien que des sillages sur la mer Antonio Machado   ... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 20:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]