30 juillet 2015

Être soi même...

  Être soi-même, rien que soi-même, c’est inouï. Mais comment y arriver, comment y parvenir?   Ah! c’est ça l’astuce, ça ,le plus difficile de tout. Le scabreux,   c’est justement que cela ne demande pas d’effort. Le tout, c’est de ne pas vouloir être ceci ou cela, ni grand ni petit, ni habile ni maladroit…   tu me suis? Tu agis selon ce qui se présente. Mais de bonne grâce, bien entendu. Parce qu’il n’y a pas une chose qui n’ait son importance. Pas une. ... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 20:42 - Commentaires [2] - Permalien [#]

29 juillet 2015

Tous ces petits bonheurs...

  Tous ces petits bonheurs si simplement gagnés   parce que le temps peut s'arrêter,     et mesurer l'effort avant de repartir,    tous ces petits bonheurs comptent dans une vie,   font la terre plus douce, le plaisir meilleur… Philippe Delerm       "Je m’étonnais que les étoiles ne fussent pas au-dessus de ma tête, tellement le ciel me semblait proche […] dans l’ombre, j’ai pleuré de bonheur."   - Stefan Zweig , Lettre d’une... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 18:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]
27 juillet 2015

Ta destinée ...

  Suis ta destinée… La réponse est au-delà des dieux.Suis ta destinée, Arrose les plantes,Aime les roses. Le reste est l’ombreD’arbres étrangers. La réalitéEst toujours plus ou moinsQue ce que nous voulons. Nous seuls sommes toujoursÉgaux à nous-mêmes. Vivre seul est doux,Vivre simplement,Toujours, est noble et grand, Sur les autels, en ex-votoPour les dieux, laisse la douleur. Regarde la vie de loin.Ne l’interroge jamais.Elle ne peut rienTe dire.   La réponseEst au-delà des dieux.Mais sereinement ... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 20:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 juillet 2015

Les papillons ...

  De toutes les belles chosesQui nous manquent en hiver, Qu’aimez-vous mieux ?  Moi, les roses ; - Moi, l’aspect d’un beau pré vert ; - Moi, la moisson blondissante,Chevelure des sillons ; - Moi, le rossignol qui chante ;- Et moi, les beaux papillons ! Le papillon, fleur sans tige, Qui voltige,   Que l’on cueille en un réseau ;Dans la nature infinie, HarmonieEntre la plante et l’oiseau !… Quand revient l’été superbe,Je m’en vais au bois tout seul : Je m’étends dans la grande... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 18:16 - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 juillet 2015

Apporte moi le tournesol...

  Apporte-moi le tournesol, que je le transplante Dans mon terrain brûlé par l'air salin ; Et qu'il montre tout le jour aux miroirs bleusDu ciel l'anxiété de son visage jaune pâle. Les choses obscures tendent à la clarté,Les corps s'épuisent en flux De teintes : elles en musique. S'effacerest donc le destin suprême. Apporte-moi la plante qui nous mèneLà où surgissent de blondes transparences Et s'évapore la vie telle une essence ;Apporte-moi le tournesol affolé de lumière. Eugenio Montale  
Posté par Marycoeur à 16:23 - Commentaires [2] - Permalien [#]
23 juillet 2015

Au maître d'un jardin...

  Recueil : Poésies mêlées (1826). De ce chaume heureux possesseur, De bon cœur, hélas ! que j'envie Tes travaux, ta philosophie, Ta solitude et ton bonheur ! Pour prix des soins que tu leur donnes, Tes arbustes reconnaissants Et des printemps et des automnes Te prodiguent les doux présents. Ô trop heureux qui peut connaître La jouissance de cueillir   Le fruit que ses soins font mûrir, La fleur que ses soins ont fait naître !   Toujours la terre envers nos bras S'est acquittée avec usure. ... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 18:17 - Commentaires [4] - Permalien [#]

22 juillet 2015

Surprise...

Je méditais; soudain le jardin se révèle Et frappe d'un seul jet mon ardente prunelle. Je le regarde avec un plaisir éclaté;Rire, fraîcheur, candeur, idylle de l'été! Tout m'émeut, tout me plaît, une extase me noie,J'avance et je m'arrête; il semble que la joie Etait sur cet arbuste et saute dans mon coeur!Je suis pleine d'élan, d'amour, de bonne odeur, Et l'azur à mon corps mêle si bien sa trameQu'il semble brusquement, à mon regard surpris, Que ce n'est pas ce pré, mais mon oeil qui fleuritEt... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 20:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]
19 juillet 2015

Je suis dans la lumière du jour ....

    Je suis claire dit-elle. Je suis claire comme les rumeurs de l'aube. Je suis le miroir, je m'efface et dans la vallée un matin laiteux pousse des berges de la rivière jusqu'au seuil, jusqu'aux toits des maisons molles de sommeil à sa naissance le jour est partagé entre le bonheur de la prairie et la lumière tardive de l'étang Je suis dit-elle, je suis dans la lumière du jour Marcelin Pleynet
Posté par Marycoeur à 21:17 - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 juillet 2015

Ton coeur est fatigué des voyages...

Ton coeur est fatigué des voyages ? Tu cherches Pour asile un toit bas et de chaume couvert,   Un verger frais baigné d'un crépuscule vert Où du linge gonflé de vent pende à des perches ?   Alors ne va pas plus avant : Voici l'enclos. Cette porte d'osier qui repousse des feuilles,   Ouvre-la, s'il est vrai, poète, que tu veuilles Connaître après l'amer chemin, le doux repos. Arrête-toi devant l'étable obscure. Ecoute. L'agneau bêle, le boeuf mugit et l'âne brait.   Approche du cellier humide... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 20:56 - Commentaires [3] - Permalien [#]
17 juillet 2015

Soyons comme le soleil ...

Soyons comme le Soleil ! Oublions Qui nous mène sur la voie d’or. Souvenons-nous, avant tout, qu’éternellement vers autre chose, Vers le nouveau, le Fort, le Bien, le Mal, De geste éclatant nous nous emportons en un songe somptueux ! Sans oubli ! implorons le non-Terrestre En notre vouloir terrestre… Comme le Soleil, jeune toujours, Caressons les fleurs, les fleurs qui flamboient, L’air transparent, et tout ce qui est d’or ! Es-tu heureux ?… Sois deux fois plus heureux, Et sois... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 18:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]