30 novembre 2015

Requiem d'automne...

  L'automne fait gronder ses grandes orgues grises Et célèbre le deuil des soleils révolus, L'avare automne entasse aux rebords des talus Les vols de feuilles d'or que flagelle la bise. Stérile et glacial reliquaire où s'effrite Ce qui ne peut pas être avec ce qui n'est plus, L'âme s'entrouvre, et son fragile cristal nu Vibre et s'étoile au bruit des branches qui se brisent. Le dôme clair de la forêt tremble sans trêve, Tandis que, prompt et froid et sifflant comme un glaive, Le vent aigu du Doute effeuille tes... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 15:53 - Commentaires [5] - Permalien [#]

29 novembre 2015

Equilibre fuyant...

J’avance lentementSous un soleil écrasant   Mes pieds, plus lourds à chaque pas,S’enfoncent inlassablementDans le sable liquide. Et je ne vois que des champs couverts de neigeQue des dimanches matins heureux Dans mes montagnes fraiches et splendides.La vielle dame m’avait dit un jour Que le bonheur est dans le mouvementDans la fluidité entre deux étapes, deux états Et nulle part ailleurs. Devant moi, toujours, mon enfanceL’air chargé de sel, porté par le vent Ces milliers d’étincelles dans l’eauCes milliers de... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 15:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 novembre 2015

Les jours s'enfuient...

Aussi rapides que l’eau du fleuve   ou le vent du désertNos jours s’enfuient Deux jours, cependant, me laissent indifférents: Celui qui est parti hier et celui qui arrivera demain. Omar Khayyam  
Posté par Marycoeur à 19:13 - Commentaires [3] - Permalien [#]
23 novembre 2015

Après l'homme...

  Après l’Homme, après l’Homme,Qui dira aux fleurs comment elles se nomment ?   Après l’Homme, après l’Homme,quand aura passé l’heure de vie du dernier Homme.   Qui dira aux fleurscombien elles sont belles ? N’y aura de coeurà battre pour elles. Après l’Homme, après l’Homme,que sera encore le mot « merveilleux » ? Après l’Homme, après l’Homme,quand le dernier des hommes aura vidé les lieux. Qui dira de la Terre Qu’elle est sans pareille et que dans l’Universelle est fleur de Soleil ? Après l’Homme, après... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 16:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2015

Le voyage...

  Partir avant le jour, à tâtons, sans voir goutte, Sans songer seulement à demander sa route ; Aller de chute en chute, et, se traînant ainsi, Faire un tiers du chemin jusqu'à près de midi ; Voir sur sa tête alors s'amasser les nuages, Dans un sable mouvant précipiter ses pas, Courir, en essuyant orages sur orages, Vers un but incertain où l'on n'arrive pas ; Détrempé vers le soir, chercher une retraite, Arriver haletant, se coucher, s'endormir : On appelle cela naître, vivre et mourir. La volonté... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 16:53 - Commentaires [4] - Permalien [#]
21 novembre 2015

Neige...

Neige. Elle est blanche. C’est donc une poésie. Une poésie d’une grande pureté. Elle fige la nature et la protège . C’est donc une peinture. La plus délicate peinture de l’hiver. Elle est une surface glissante. C’est donc une danse. Sur la neige tout homme peut se croire funambule.   Elle se transforme continuellement. C’est donc une calligraphie.   Il y a dix mille manières d’écrire le mot neige. Elle se change en eau.   C’est donc une musique. Au printemps, elle change... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 19:42 - Commentaires [5] - Permalien [#]