30 avril 2016

Le muguet...

  Cloches naïves du muguet,Carillonnez ! car voici Mai ! Sous une averse de lumière,Les arbres chantent au verger, Et les graines du potagerSortent en riant de la terre. Carillonnez ! car voici Mai !Cloches naïves du muguet ! Les yeux brillants, l'âme légère,Les fillettes s'en vont au bois   Rejoindre les fées qui, déjà,Dansent en rond sur la bruyère. Carillonnez ! car voici Mai !Cloches naïves du muguet.   Maurice Carême        
Posté par Marycoeur à 18:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]

28 avril 2016

Un printemps, encore !

Regardez les branches Comme elles sont blanches ! Il neige des fleurs. Riant dans la pluie, Le soleil essuie Les saules en pleurs Et le ciel reflète, Dans la violette Ses pures couleurs... La mouche ouvre l'aile Et la demoiselle Aux prunelles d'or, Au corset de guêpe Dépliant son crêpe, A repris l'essor. L'eau gaîment babille, Le goujon frétille Un printemps encore ! Théophile Gautier
Posté par Marycoeur à 15:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 avril 2016

Sois pure comme la rosée...

Sois pure comme la rosée, Comme le ciel que tu reflètes ; Sois légère aux herbes brisées, Ame tremblante du poète. Colore-toi du sang de l'aube, Scintille en larme aux cils des feuilles ;   Et si des roses te recueillent, Qu'une vierge cueille ces roses.     Sois lumineuse et résignée, Rafraîchis le pied qui te foule ; Souris au soleil hostile, ourle Les rosaces des araignées : Comme la froide et radieuse Rosée enivre les cigales, Tristesse du poète, abreuve L'harmonieux concert... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 16:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2016

Les mimosas...

A flancs de coteau du village bivouaquent des champs fournis de mimosas. A l'époque de la cueillette, il arrive que, loin de leur endroit, on fasse la rencontre extrêmement odorante d'une fille dont les bras se sont occupés durant la journée aux fragiles branches.  Pareille à une lampe dont l'auréole de clarté serait de parfum, elle s'en va, le dos tourné au soleil couchant. Il serait sacrilège de lui adresser la parole. L'espadrille foulant l'herbe, cédez-lui le pas du chemin. ... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 16:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]
21 avril 2016

Je t'ai cherchée...

    “Je t’ai cherchée Dans tous les regards Et dans l’absence des regards, Dans toutes les robes, dans le vent, Dans toutes les eaux qui se sont gardées,Dans le frôlement des mains, Dans les couleurs des couchants,Dans les mêmes violettes, Dans les ombres sous les hêtres, Dans mes moments qui ne servaient à rien, Dans le temps possédé,Dans l’horreur d’être là, Dans l’espoir toujoursQue rien n’est sans toi, Dans la terre qui montePour le baiser définitif, Dans un tremblementOù ce n’est pas vrai... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 20:44 - Commentaires [3] - Permalien [#]
13 avril 2016

Suis ta destinée...

  Suis ta destinée,Arrose les plantes, Aime les roses.Le reste est l’ombreD’arbres étrangers. La réalitéEst toujours plus ou moinsQue ce que nous voulons. Nous seuls sommes toujoursÉgaux à nous-mêmes. Vivre seul est doux,Vivre simplement,Toujours, est noble et grand, Sur les autels, en ex-votoPour les dieux, laisse la douleur. Regarde la vie de loin.Ne l’interroge jamais.Elle ne peut rien te dire.  La réponseEst au-delà des dieux. Mais sereinementImite l’OlympeAu fond de ton coeur. Les dieux sont... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 18:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 avril 2016

Les violettes...

  Je revois une enfant silencieuse que le printemps enchantait déjà d’un bonheur sauvage, d’une triste et mystérieuse joie… Une enfant prisonnière,   le jour, dans une école, et qui échangeait des jouets, des images contre les premiers bouquets de violettes des bois, noués d’un coton rouge,   rapportés par les petites bergères des fermes environnantes… Violettes à courte tige, violettes blanches et violettes bleues,   et violettes d’un blanc bleu veiné de nacre mauve – violettes de... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 17:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 avril 2016

Un grain de folie...

  “Les gens n'ont de charme que par leur folie. Voilà ce qui est difficile à comprendre.   Le vrai charme des gens c'est le côté où ils perdent un peu les pédales, c'est le côté où ils ne savent plus très bien où ils en sont.   Ça ne veut pas dire qu'ils s'écroulent au contraire, ce sont des gens qui ne s'écroulent pas. Mais, si tu ne saisis pas la petite racine ou le petit grain de folie chez quelqu'un, tu peux pas l'aimer.   On est tous un peu déments, et j'ai peur, ou je... [Lire la suite]
Posté par Marycoeur à 16:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 avril 2016

J'ai des saisons dans le sang...

  J'ai des saisons dans le sangJ'ai le battement des mers      J'ai le tassement des montagnes J'ai les tensions de l'orage       La rémission des vallées J'ai des saisons dans le sang   J'ai des algues qui me retiennent J'ai des hélices pour l'éveil J'ai des noyades J'ai des leviers   J'ai des entraves J'ai délivrance J'ai des combats J'ai fleur et paix. Andrée Chedid  
Posté par Marycoeur à 15:17 - Commentaires [3] - Permalien [#]
07 avril 2016

En Automne et au Printemps ...

"En automne je récoltais toutes mes peines et les enterrais dans mon jardin.   Lorsqu'avril refleurit et que la terre et le printemps célébrèrent leurs noces, mon jardin fut jonchéde fleurs splendides   et exceptionnelles.."     Khalil Gibran (Récoltes-fragment)
Posté par Marycoeur à 14:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]